jeudi 22 novembre 2012

39. Justes noces...

Quelle ironie!
Alors que j'entame le 39ème billet de ce blog toujours plus spirituel, je réalise, curieuse coïncidence, que tels les feuilles jaunies des robiniers majestueux de l'avenue Gambetta balayées par le vent d'automne, mes 39 ans achèvent imperceptiblement leur valse folle... Dites, si ce blog est toujours plus spirituel vous noterez qu'il est également toujours plus poétique et même, toujours plus instructif! Des robiniers, m'sieurs, 'dames! Hein? Avouez qu'elles vous épatent un brin de cerfeuil  mes connaissances arboricoles! Tenez, j'en profite pour porter à la votre, de connaissance, que les robiniers sont également appelés sophoras. Et toc! Comme quoi, si certains chauffeurs de taxi affectionnent les balourdises de Rires & Chansons tandis que d'autres s'émeuvent aux gauloiseries des Grosses Têtes, d'autres encore,  plus rares certes,  semblent être un peu moins cons que leurs confrères voire bucoliques!
 
Mais je m'égare de l'Est (si vous avez un itinéraire préféré, indiquez le au chauffeur).
 
Revenons donc à notre équation de départ. Nous avions, je vous le rappelle, 39 blogs d'une part, 39 ans de l'autre. Ou l'inverse si vous préférez, je ne suis pas contrariante.  
Bon.
Et alors?
C'est vrai, au fond, quel rapport? J'ai beau me presser le pamplemousse, je n'en vois aucun. C'est bien dommage! Moi qui pensais tenir mon sujet avec une pareille entrée en matière... C'est malin! Maintenant il va falloir broder... Bien. Faisons comme si de rien n'était... Il se peut d'ailleurs qu'à ce stade de la lecture, personne n'ait encore remarqué mon désarroi rédactionnel?
 
Je disais donc, 39 ans...  Bientôt 40... Il n'y a pas là de quoi faire un roman... Une chanson tout au plus? Blague à part. 39... 40... Si vous voulez mon avis, c'est bonnet banc, blanc bonnet... Quoique? A 39 ans, je me suis rencardée, on fête les Noces de crêpe, et à 40 les Noces d'émeraude. Il y a une nuance. Et de taille. 1 carat tout au moins. A choisir, je préfère les émeraudes!  C'est tout de même nettement plus esthétique que des galettes sarrasines, qu'elles soient montées en bague ou en boucles d'oreilles! De toute façon, la question ne se pose pas vu que ces temps-ci, je ne suis pas exactement à la noce voyez-vous. Au propre comme au figuré. J'ai bien assisté à celle de ma cousine le weekend dernier, plutôt réussie d'ailleurs, mais ce n'est pas la même chose. Enfin vous me comprenez. De toute façon, papier, émeraude, enclume ou cotillon, la joaillerie ce n'est pas vraiment mon truc... Par contre, les crêpes au sucre...
 
Mon Dieu, vous avez remarqué? Ce billet fourmille de petites informations intimes! Certes, pour ceux qui connaissent  mes chansons, ce ne sont pas des infos de la toute première fraîcheur! Quoique, je l'ai déjà dit, je le répète, je le martèle: mes chansons ne sont pas autobiographiques, heureusement! Enfin pas toutes.
Tenez, par exemple,  En quarantaine ! Je n'ai pas écrit cette chanson agitée d'une crise d'angoisse existentielle alors qu'il me faudra bientôt ajouter une bougies, poser le pire, retenir le meilleur, pour obtenir quatre dizaines pleines et rebondies. Non, bizarrement, je crois  pouvoir dire que je m'en tamponne un peu. A vrai dire, je n'ai jamais été fâchée avec les mathématiques. En réalité, je l'ai écrite pour ma copine Valérie qui méritait bien que je lui consacre une chanson! Quadragénaire resplendissante, rigolote et généreuse, sexy en diable, actuellement crêpière de son état et qui a un penchant prononcé pour la bijouterie en général et les émeraudes en particulier! Comme quoi, des galettes aux pierre précieuses, finalement, il n'y a qu'un pas!

Tout ça pour vous dire que 39 messages ça n'est pas rien! En quelque sorte, c'est un peu comme si  nous fêtions nos  Noces de crêpes à nous! Alors trinquons, voulez-vous? Très chers lecteurs, très chers amis, curieux, habitués et/ou anonymes, je lève mon bol de cidre à votre santé! Merci pour vos plus de7000 visites (franchement, 7000??? Je n'en reviens toujours pas!), et puis surtout, merci de votre fidélité! On a beau dire, ça n'est pas rien dans un couple!

Pourvu que ça dure!

1 commentaire: