mercredi 17 octobre 2012

37. Chansonnique anonyme...

Parlons un peu chanson, voulez-vous? 
C'est que j'aime ça moi, les chansons. Les chansons
Même le mot est joli, vous ne trouvez pas? Rapprochez les lèvres, arrondissez la bouche et, tout doucement, prononcez chan...son... Vous avez remarqué? C'est comme donner un baiser. Étrange où va parfois se cacher la volupté...
Certains sont boulimiques, d'autres alcooliques, je crois que je suis... chansonnique?

Bonjour, je m'appelle Stef! et je suis chansonnique. 
(Bonjour Steeeeef!)
J'écoute des chansons tous les jours. Et toutes les nuits. A n'importe quelle heure.  
J'écoute des chansons même dans mes rêves.
J'écoute des chansons partout: à la cuisine, à la plage, à vélo, au bistro.
J'écoute des chansons en pyjama, en maillot de bain, en talons aiguilles, en col roulé. 
J'écoute des chansons toute seule, en famille, entre amis.  
Je ne peux pas m'en passer. 
Je ne veux pas m'en passer. 

C'est que moi, j'aime bien les mots. Je veux dire tous les mots: les petits, les gros, les mots jolis, les mots infâmes, les mots simples ou sophistiqués, quotidiens ou inventés, les mots détournés, alambiqués, torturés, révoltés. Les mots d'humour et puis... les mots d'amour, bien sûr.
"Le dictionnaire est une machine à rêver."
C'est beau, hein? J'adore cette phrase! Bon, ce n'est pas de moi, c'est de Roland Barthes. Encore un qui a oublié d'être teubé, comme diraient nos amis du Lycée Jacques Prévert de la Courneuve.

Aussi, moi, j'aime bien la musique. Bon, là, j'avoue, je suis plus sélective. Pas toutes les musiques. Quoi? Ce n'est pas pour dire du mal, mais avouez que le heavy metal à texte est un genre somme toute assez peu développé. Remarquez que le zouk love, dans le genre poisseux, ça n'est guère mieux pour cultiver la poésie. Pas plus que la tyrolienne afghane, que la rumba gothique ou que tout autre nouveau genre musical que les médias, de TF1 à France Inter, tentent inlassablement de faire passer pour la nouvelle chanson française.  Beurk!

Non, moi ce que j'aime ce sont ces petites mélodies sans prétention et  ça ne veut pas dire sans qualité musicale, au contraire! Ces musiques qui vous accompagnent tout au long d'une vie... Selon les humeurs ou bien la météo... Celles qui racontent ce que les mots ne disent pas et celles, aussi, qui prennent le relais quand les mots n'existent pas... Celles qui vous emmènent en voyage... Celles qui vous laissent l'esprit vagabond... Celles qui vous rappellent quelqu'un... Celles qu'on connaît par cœur et puis celles que l'on entend pour la première fois... Celles qui font pleurer... Celles qui vous chavirent... Celles qu'on massacre joyeusement quand on bu a un verre de trop... Celles qui réchauffent en plein hiver...

Parfois, ces mots-là rencontrent ces mélodies là... Et c'est bon!
De Brassens à Nougaro, de Juliette à Eric Toulis, en passant par Perret, Karpatt, Jonasz, les Malpolis, Bacchus,  Sanseverino et tant d'autres, chaque jour, ils ensoleillent mon Ipod.

J'aime ça, moi, les chansons...

A part ça? Je suis en concert mercredi prochain... Qu'on se le dise!
Infos et réservations, par ici! Stef! sur Billetreduc


2 commentaires:

  1. Rho, en voilà un bel article... Et en voilà une gentille pensée à la fin, merci mam'zelle !
    La bise et à mercredi donc !
    Nicolas

    RépondreSupprimer
  2. Always good to see, this was really a brilliant post. In theory would like to be such a good writer too. It takes time to create that brilliant and additionally real effort to make a brilliant article.

    RépondreSupprimer