jeudi 26 mai 2011

15. Egotrip

Dites... Je peux vous poser une question? 
Depuis le début de ce blog, je ne parle que de moi: ça vous gêne? 
Non, non, répondez franchement... 
Vous ne trouvez pas que ça fait un peu autolâtre? (Autolââââtre - insistez bien sur le circonflexe - c'est pareil que narcissique mais sans la malédiction, la source et le suicide! Moins Hollywood quoi...)

Oui? Non? Sans opinion?
Comment? Le non l'emporte à la majorité des voix?
Eh bien, comment dire... Pfff... Si je m'attendais... Bon, puisque vous insistez, je continuerai donc de vous parler de moi, de mes états d'âmes et de ma vie fascinante! D'autant qu'il faut bien l'avouer, je maîtrise le sujet à la perfection.
Je ne sais pas ce qui m'a pris... Un instant, le doute s'est emparé de moi. Et si vous souhaitiez me voir développer de vrais sujets de société: le permis cyclistes? A quoi ressemble vraiment Joel Collado? Pourquoi le baggy, c'est moche? Et pourquoi la coiffeuse ne fait jamais ce qu'on lui demande???
Autant de sujets qui j'en suis sûre, vous préoccupent autant que moi.
Mais non, je réserverai ces thèmes passionnants pour autant de chansons mémorables!
Car c'est ici de MOI qu'il s'agit, je l'ai bien compris!

Je peux comprendre en même temps... Pour le moment je suis encore accessible... Simple... Sans chichis... Mais d'ici quelques semaines? Je vais devenir une vedette, c'est inévitable... Une de ces femmes sublimes qui fait la couverture des magazines, et défilent pour de grands couturiers, j'aurai une liaison compliquée avec un champion du monde de curling danois et nous adopterons les derniers embryons surgelés de Céline et René, pour pas gâcher...  Et alors, je le sais, vous m'en voudrez... Moi, qui n'aurai plus le temps d'entretenir cette tendre complicité virtuelle qui nous unit aujourd'hui. Et vous, mes lecteurs enfiévrés, vous le regretterez ce temps où je me confiais à vous... Aaaah... Quelle douleur et quelle déception que les vôtres!!!! Vision abominable!

Que faire? N'y aurait-il pas d'échappatoire à ce sinistre destin?
Je ne vois qu'une alternative pour sauver la situation.
Rester une chanteuse parfaitement inconnue. Sans aucune reconnaissance. Succès zéro. A la limite du bide.

.....

Euh... Stop. On arrête tout. Le scénario là, il est nul. Pourri. Même Ken Loach il n'en tirerait pas un court métrage! Le rôle de l'artiste maudite? Mais on l'a vu cent fois! Et ça me tente moyen comme rôle. Je veux bien faire un ou deux sacrifices mais faut pas exagérer non plus! Va falloir trouver autre chose et qu'il change une ou deux scènes le scénariste! D'ailleurs, viré!

A partir de maintenant, le script c'est moi qui m'en occupe! Et je commence par une grande fête pour la sortie de l'album! 

Ça vous tente?
Super! Alors ramenez vos fesses Samedi 4 Juin à partir de 19h à Télébocal, 12 Villa Riberolle, Paris XXème. Entre amis, en chansons et en levant nos verres, voilà comment il débute, le succès de Stef!, prometteur non?



samedi 14 mai 2011

14. Bulletin d'information...

Bon. Ça y est. Je suis calmée. Enfin presque. Disons, pour ceux qui me connaitraient un peu mieux que d'autres, calmée dans la mesure du possible...

Donc, l'album c'est fait. 

Je rappelle au passage à ceux qui auraient négligE de lire la chronique précédente que l'album est désormais disponible, que la maman et le bébé se portent bien, qu'il est non seulement beau mais qu'il se laisse écouter volontiers. Et pas seulement par moi. 

Quoi? Comment? QUI a des doutes? 
Qu'à cela ne tienne! Que les sceptiques vérifient par eux mêmes! Vous pouvez écouter tout l'album par ici

Alors? On fait moins le malin hein? Allez, je ne suis pas chienne, en attendant de pouvoir le télécharger d'ici quelques semaines, si vous le commandez, je vous l'envoie le CD, mais c'est bien parce que c'est vous! 

Comment ça Comment qu'on fait? Mais il faut tout vous dire à vous!

Pour recevoir 1 CD de Stef! Chansons à voir (ou plusieurs d'ailleurs, c'est bientôt la fête des mères, des pères, pensez-y! Ça changera avantageusement de l'épilateur électrique musical ou du protège GPS en peluche: succès garanti!), envoyez un chèque de 12€ (si c'est plusieurs, sortez la calculette!)  (frais de port inclus) à 

Il Suffirait de Presque Rien (ou ISPR)
c/o Mme Bourguignon
13 Passage Alexandrine
75011 Paris

Bon, maintenant vous savez tout. Ou presque. Il faut tout de même que j'entretienne un peu de mystère, sinon que diront les magazines plus tard? Non, non inutile d'insister. 
Le bulletin de cette semaine est terminé! 
Bon weekend, en musique!

mercredi 4 mai 2011

13. 56mn de bonheur

Baboum, baboum, baboum.... Impossible de le contrôler: mon cœur s'est lancé dans une batucada effrénée. Tudo bom! Tudo bom!

Sonnez trompettes, sonnez clairons, car le voici crénom de nom!
Chansons à voir le premier album de Stef! : 13 titres, 56mn, 122 grammes de bonheur! Oui, de bonheur PUR! Car il faut bien l'avouer, ça ne pèse pas bien lourd le bonheur... pas plus qu'une coupe de Champagne en tout cas! Alors enivrons-nous: santé! A la vôtre et que cet album vous apporte autant de bonheur à écouter que moi à le réaliser! Et puis tant pis si je pleure un peu! Vous voudrez bien m'excuser... C'est que ça fait beaucoup d'émotions d'un seul coup...

Voilà qu'ils sont oubliés, envolés tous les tracas, tous les doutes, toutes les embûches rencontrés en route, il en viendra sûrement d'autres. Mais plus tard... Pour l'instant, l'heure est à la fête! Une écoute et je les découvre ces chansons, mes chansons? Est-il vraiment possible que ce soient les miennes? Pas vraiment... il faut que je partage! Je les vois bien, moi, tous ceux qui sont cachés derrière la pochette... Et je sais qu'ils ont le cœur qui danse avec le mien!  Baboum, baboum... Carnavaaaal! 

A votre tour, je vous invite! Venez rejoindre la danse! Partageons ce plaisir! Une fois n'est pas coutume! Servez-vous! J'ai des sourires pour tout le monde! Tudo bom!  


Bien sûr le CD est désormais disponible! Au bout du net à commander sur ilsuffiraitde@gmail.com 

Je vous donnerai rendez-vous très bientôt pour fêter comme il se doit la sortie de l'album! J'espère que nous trinquerons ensemble! Alors réservez-moi votre soirée!

Et comme il s'agit désormais de faire de la pub, vous pouvez aussi aimer officiellement La page Facebook de Stef!. N'est-ce pas merveilleux? 

Baboum, baboum, baboum... Mon cœur résistera-t-il à cette journée?  Et la suite, c'est quoi?