samedi 5 octobre 2013

54. Ma chanson est en carton, pirouette, cacahuète!

Je l'ai! JE L'AI! 
Si vous saviez comme ce fut long d'attendre pour vous écrire la nouvelle. Je trépignais d'impatience. Telle Édith, je piaffais littéralement derrière mon clavier. Avant d'aller plus loin, je tiens préciser que je suis pleinement consciente de la médiocrité du jeu de mots précédent. Toutefois, on célèbre cette semaine les 50 ans de la disparition de La Môme et en tant que chanteuse à textes, je me devais de marquer le coup. C'est fait, n'en parlons plus. 
Mais je m'égare au gorille. Je vous disais donc... Je l'ai!
Là, je vous arrête tout de suite : il ne s'agit ni d'une infection urinaire, ni du 06 perso de Javier Bardem, ni même de ma place pour le concert de Juliette au Casino de Paris (parce que l'album je l'ai déjà, vous pensez bien).
Non rien de tout ça..
Je vous donne un ou deux indices? 
Il m'a  fallu 5 essais avant de l'obtenir. 
Il aura fallu un peu plus d'an de patience.
Il aura fallu des tonnes de carton recyclé.
Alors? Vous donnez votre menteuse au greffier ou bien vous avez deviné?
En plein dans le mille Odile! Mon permis! J'ai enfin mon permis! Pas le bout de carton rose décati tout moche qu'on a passé trois fois dans la machine à laver, rafistolé avec du scotch et dont la photo nous fait envisager d'avoir recours aux services d'un chirurgien voire d'un chaudronnier plastique. Celui-là vous pouvez le balancer. Le permis a subi un relooking et sans passer par la case M6! D'un format carte de crédit, le rose layette tempère subtilement le portrait digne des meilleurs photos de profils de www.rencontreunterroriste.com - inutile de vous acharner à cliquer, ce site n'existe pas et c'est fort heureux oserais-je même dire. Tout du moins je l''espère car je vous avoue que je ne suis pas aller vérifier! - une puce électronique et pour finir, un hologramme par dessus que même le Capitaine Kirk il serait jaloux: le permis est maintenant fashion, glamour et sécurisé, au point que vous pourrez le passer en cycle lavage-rinçage-essorage sans danger de dégradation!
Non, je vous parle d'un autre permis. D'ailleurs si vous suivez bien, je vous en parle depuis un an. Mon permis à moi, c'est la vidéo sublime qui illustre désormais ma chanson Le Permis (non moins sublime, il va sans dire).  Vous me direz, je n'y suis pas pour grand-chose vu que c'est Jean-Philippe Bouretz qui a fait tout le boulot de réalisation. Enfin lui et tout plein d'autres parce qu'ils sont nombreux à se cacher derrière le carton! Il n'empêche, c'est ma chanson à moi alors une fois n'est pas coutume, aujourd'hui, quoique non fumeuse, je m'autorise une petite  bouffée d'orgueil.
Bon, pas trop longue non plus la bouffée parce que je ne veux pas vous faire languir plus longtemps, alors donc... Puf! Voilà qui est fait!
Place au carton, aux dessins, et à plein d'autres trucs techniques super chouettos! Mesdames et Messieurs (roulements de tambour) je suis heureuse (toussotements), émue (pause inspirée) et fière (oui, tout ça en même temps!) de vous présenter (enfin!)


Cartoune musical
Réalisation : Jean-Philippe Bouretz

Vous aimez? Tant mieux parce qu'on compte sur vous tous pour PARTAGER! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire