Articles

Affichage des articles associés au libellé chansons

136. Retour à l'Essentiel

Image
La porte résiste. Sans doute qu'elle hésite un peu avant de nous accueillir, c'est vrai qu'elle a perdu l'habitude de recevoir du monde depuis un an... A force d’insister, elle finit pourtant par se laisser convaincre et cède devant notre impatience et nos masques. Aussitôt, une odeur familière et rassurante me submerge, savant mélange de sueur, de bois, de poussière, de marc de café froid et d'un reste de chaleur de projecteur éteint... Ça sent aussi un peu les produits d'entretien. A moins que ce ne soit le gel hydroalcoolique. Quoique pas très grande, je me fais toute petite pendant que mes camarades investissent les lieux - une fois n'est pas coutume. Dans la pénombre du couloir, je ferme les yeux. J'éprouve le besoin étrange de saisir la moindre particule de ce parfum unique. J'ôte mon masque chirurgical - entre négatifs, on a le droit ! - j'inspire profondément, je bloque ma respiration et à défaut de celle du Covid-19, voilà soudain que je

122. Magical Liverpool Tour

Image
Figurez-vous que je reviens de la Piscine de Foie.  Enfin, je n'étais ni à la piscine, ni à Foie. Non, j'étais à Liverpool, baptisée comme chacun ne le sait pas d'après Liver, foie et Pool, piscine, une association qui pourrait paraître insolite, mais les Anglais raffolent des abats, c'est bien connu même si ce n'est pas ce qu'ils ont de mieux, c'est bien connu itou. Ceci dit, il semblerait que je me sois foie-rvoyer ! En effet, le Guide du Routard m'apprend que Liverpool viendrait du vieil anglais lifer « eau boueuse », et pōl , « ruisseau ». Well, why not ? Je ne suis pas contrariante. Bien qu'à choisir, je ne sois pas sûre de préférer plonger dans un ruisseau d'eaux boueuses plutôt que dans une piscine remplie d'organes abdominaux. Du reste, il faisait trop froid ce week-end là pour prendre un bain où que ce soit et je me suis contentée de faire un peu de Beatlourism . Fort heureusement, dans l'avion qui m'amenait avec mes

91. 50678

Image
Je me frotte les yeux mais non, ce n'est pas une blague on dirait.  50678.  Dommage, ce n'est pas le montant de mon crédit bancaire. Par contre, ce n'est pas le montant de mon découvert, l'un dans l'autre j'ai donc plutôt lieu de me réjouir et - si par hasard il lit ces lignes - mon banquier aussi. 50678, ce n'est pas non plus mon code postal, il s'avère cependant que c'est tout à la fois celui de Cologne en Allemagne, de Los Lobos au Mexique et de Uncastillo aux Etats-Unis. A retenir... qui sait, ça peut servir?  50678, c'est également le nombre de kilomètres qu'affiche le compteur de la HYUNDAI i10 automatique d'occasion que vend Monsieur Lecroulant pour la somme raisonnable de 14600€, sans préciser toutefois si ladite HYUNDAI croule elle-même, à l'instar du patronyme de son propriétaire. 50678, c'est en outre le nombre de points qu'il vous faut récolter au jeu vidéo écologique  Le royaume des plantes  avant de d

51. Bob, Tour et Picodon

Vite, vite! Pardon Monsieur... Excusez-moi Madame... Je suis en retard, j'ai laissé passer notre rendez-vous bimensuel, je suis confuse! Je ne vous ferai pas l’insulte de prétendre que mes implants capillaires se sont infectés ou que j'ai été agressée par le lapin nain de ma voisine, non. Je sais très bien que vous vous êtes sentis délaissés, abattus et envahis par une soudaine neurasthénie. Je le  comprends tout à fait, c'est bien naturel. Navrée, vraiment! Il va de soi que je prends à ma charge tout les frais d'antidépresseurs engendrés par cette négligence involontaire (uniquement sur présentation d'une photocopie de votre carte vitale, de vos trois derniers avis d'imposition et de la garantie de votre lave-linge). N'allez surtout pas croire pour autant que je prends des vacances au soleil! Certes, techniquement , il est exact que je profite du soleil. Et des 36°C qu'affiche quasi quotidiennement le thermomètre local. Mais si vous vous imaginez qu

45. Anormale saisonnière

Ça y est! Enfin! Il est là! Comment ça "NON"? Qui a dit "NON"? C'est nul ce "NON", c'est miteux même. Ça m'aurait étonné aussi qu'il n'y en ait pas un pour faire du mauvais esprit! Qu'est-ce que c'est encore que ce bête esprit de contradiction: "NON"? Vous vous croyez malin? Eh bien, permettez-moi de vous dire que cette attitude atrabilaire...  (Là, je prends un petit temps. C'est pour ça les points de suspension, pour le petit temps. D'abord pour savourer l'effet produit par l'usage du mot atrabilaire sur le lecteur ébloui par l'étendue de mes connaissances sémantiques et ensuite parce je suis particulièrement fière d'avoir réussi à placer ce mot dans le contexte approprié et que ça mérite bien un Granola!)... Cette attitude disai-je, ne vous mènera nulle part! Regardez-donc plutôt autour de vous, j'invente peut-être? Et ces pantacourts fluos qui fleurissent aux vitrines? Et ces fraise

34. Carte postale

Image
On a beau dire, les vacances, ça a du bon : on change d'air, on se ressource, on fait des découvertes, des rencontres... En plus, quand on revient, on a plein de chouettes souvenirs et je ne parle pas ici de l'affreux Tshirt I love Nouillorc dégotté au bar tabac local pour Tonton Norbert mais des fous rires, des interminables parties de pétanque sous les platanes et autres couchers de soleil. On revient aussi avec plein de nouveaux sujets de conversation dans la valise avec lesquels on pourra briller en société! C'est merveilleux!  On a bien quelques kilos en trop, et plus un sou dans le crapaud, mais qu'importe! Tenez, moi qui vous parle par exemple, je reviens d'Irlande. J'en profite pour faire une petite parenthèse. Vous savez que ça m'aurait fait plaisir qu'on parle de vous pour changer? Parce qu'on ne peut pas dire que vous soyez très causant. Très franchement, je trouve que ce n'est pas évident d'avoir une conversation avec vous.